Navigation Menu+

Format des données : une façon dont est représenté un type de données

En informatique, un format des données représente les procédés de codage d’un type de données avec une succession de bits. Par facilité, cette succession de bits est interprétée tel un nombre binaire. Ainsi, un format des données est un protocole normalisé, employé pour coder des données, qu’il s’agisse d’informations texte, d’une page, d’une image, d’un son, ou autres.

format-de-donnees.jpg

Ce protocole favorise la transaction des données entre différents programmes informatiques ou applications, par une connexion directe pour via un fichier, c’est l’interopérabilité.

Format des données et nombres entiers

En général, un nombre entier naturel est simplement codé en binaire, base 2, avec la loi de conversion ordinaire. Contrairement aux entiers naturels, les entiers informatiques sont finis, ainsi, la représentation des nombres est limitée par l’intervalle défini par le nombre de bits disponible. Quand on souhaite coder un entier relatif, on garde un bit pour indiquer le signe, il s’agit alors d’entier signé. Souvent, les nombres négatifs sont représentés suivant la loi du complément à deux. Le codage BCD de forme étendue ou compactée est aussi employé pour coder les entiers. Ce format est toujours utilisé sur plusieurs systèmes bien que moins performant.

Les formats d’images

Dans le format des données, la représentation  des images est basée sur la géométrie analytique. Les formats d’image peuvent être un format carte de points où l’image est découpée en pixel, soit des points élémentaires, auquel est attribuée une couleur codée par un nombre.

pixel.jpg

Dans ce cas, le format des données doit intégrer en plus de la liste des points, la largeur de l’image et la description de la palette contenant les codes. Puis le format vectoriel, où l’image est décrite par des ensembles de coordonnées mathématiques et non par un canevas de points.